Habituellement complémentaires, la nutrition et la diététique analysent les rapports entre la nourriture et la santé, en vue de garantir une alimentation équilibrée et adaptée aux besoins de l'organisme. Un régime diététique inclut ainsi des produits de qualité et consommés suivant un certain nombre de règles et principes élémentaires.

Dans un objectif de perte de poids ou de rééquilibrage alimentaire, vous souhaitez adopter la nutrition diététique ? Voici tout ce qu'il vous faut savoir.

Les principes et les bases de la nutrition diététique

La diététique ou la « médecine par l'hygiène de vie » regroupe un ensemble de règles ou habitudes alimentaires et sportives dont la finalité est le bien-être corporel. La nutrition quant à elle met l'accent sur les aliments et leur apport en nutriments à l'organisme. La nutrition diététique pourrait donc désigner l'ensemble des moyens mis en œuvre pour instaurer une alimentation équilibrée ainsi que des pratiques sportives et culturelles nécessaires au maintien de l'équilibre métabolique.

Une alimentation est dite équilibrée quand l'apport en calorie est proportionnel à la dépense énergétique. Elle doit être adaptée à l'âge, aux besoins, à l'état général et au physique du sujet. De manière pratique, une alimentation équilibrée c'est trois à quatre repas réguliers avec des aliments variés (céréales & féculents, viande/poisson/œuf, produits laitiers, légumes & légumineuses, fruits).

Une assiette saine, variée et équilibrée doit normalement contenir :

  • Une grande portion de légumes (2/3 de l'assiette)
  • Une portion moyenne de féculents (1/3 de l'assiette)
  • Un apport en protéines
  • Un peu de matière grasse (acides gras insaturés)

Les viandes maigres, les œufs, les poissons, le tofu, les légumes secs sont quelques aliments riches en bonnes protéines. Les légumineuses, la patate douce, les céréales et pâtes complètes sont d'excellentes sources de glucides. Les fruits, les thés et le café ne sont pas à négliger. Ils sont idéals en collation. L'eau elle est à consommer sans modération.

Les aliments à éviter dans une alimentation diététique sont les sucres rapides, les mauvaises graisses, les pâtisseries, l'alcool, etc.

Quels sont les différents types de régimes ?

Il existe une multitude de régimes dont vous pouvez vous inspirer dans le cadre d'une diète. On peut les regrouper en plusieurs familles en fonction de leurs effets et des objectifs.

Les régimes hypocaloriques

Les régimes hypocaloriques visent la diminution de la consommation des sucres d'absorption rapide et des graisses afin de réduire le bilan calorique des repas de la journée. En diminuant le nombre de calories consommées, l'organisme est obligé de puiser dans ses réserves, ce qui entraine la perte de poids. Pour éviter des carences ou une malnutrition, les aliments consommés doivent être qualitatifs et permettre d'atteindre la satiété : protéines, fibres, légumes verts, fruits…

Les régimes hypoglucidiques

À la différence des régimes hypocaloriques, le régime hypoglucidique limite essentiellement la consommation des glucides (sucres, féculents, céréales…). Il induit un état de cétose permettant la fonte des tissus gras (diète cétogène). Il faut cependant prévoir un contrôle de l'état de cétose à l'aide de bandelettes urinaires.

Le régime hyperprotéiné

Il préconise la consommation d'aliments riches en protéines (viande maigre, poissons, laitages maigres). Il est couplé à une diminution des apports en glucides et en lipides. Des protéines en poudres, ou des barres protéinées sont souvent associés à l'alimentation classique pour atteindre un apport protéique journalier suffisant. C'est un régime très apprécié des sportifs surtout des adeptes de musculation.

En inversant la balance métabolique classique (glucide-lipide-protéine), l'organisme est forcé de puiser dans les réserves de graisse tout en préservant les muscles. Il permet une perte de poids rapide, mais doit s'accompagner d'un suivi médical et de la prise de compléments alimentaires en prévision des carences. Il ne doit pas non plus s'étendre sur une longue durée.

Les régimes dissocié

Le principe repose sur la consommation d'une seule famille d'aliments (protéines, glucides ou lipides) sur une base journalière. Les précurseurs de ce régime estiment que l'association de certains aliments est responsable de la prise de poids. Ainsi, la dissociation limite les interactions tout en permettant de manger de tout, mais de façon individuelle. Il existe plusieurs variations de régimes dissociés.

Les régimes équilibrés

Ils comprennent toutes les familles de nutriments et des vitamines dans les proportions recommandées avec beaucoup de fruits, de légumes et de fibres. Ils impliquent des techniques de cuisine permettant de préserver la qualité nutritionnelle des plats cuisinés. Les plats industriels ou de l'alimentation rapide (fast-food, sodas, conserves) sont donc évités. Ces régimes sont les plus respectueux de l'organisme et permettent de perdre du poids durablement. On retrouve plusieurs déclinaisons : régimes semi-végétariens, méditerranéens, réparateurs, etc.

Les suppléments à l'alimentation classique

La clé du succès d'un régime, c'est la motivation et la persévérance. Malheureusement, beaucoup de régimes sont souvent contraignants, monotones et sans saveur. Avec certains produits, le régime n'est plus synonyme de souffrance. Au contraire, ces suppléments gourmands sélectionnés avec soin vous permettent de récolter un maximum de bénéfices pour un minimum d'efforts.

Pour vos régimes hyperprotéinés, vous pouvez inclure les compléments suivants à votre alimentation : protéines minceur, boissons protéinées, pancakes protéinés, etc. Ils contiennent une bonne dose de protéines et d'hydrates de carbone. En guise de snacks diététiques, il existe différents types de barres protéinées contenant des acides aminés essentiels, des baies et fruits séchés riches en minéraux et oligo-éléments. Les pâtes à tartiner diététiques (sans sucre ajouté ni sel, et sans huile de palme) et enrichies en whey protéine sont bienvenues au petit-déjeuner et en collations.

Les boissons diététiques isotoniques et protéinées ainsi que certains sirops sont spécialement conçus pour répondre aux besoins d'hydratation pendant l'activité physique. Les concentrés d'aliments dits « superfood » (psyllium bio, baies de goji, chicorée, pêche, grenade…) sont d'une aide précieuse pour garder la ligne.

Certaines enseignes proposent des substituts de repas (plats préparés, soupes ou sauces diététiques…) peu caloriques, variés et équilibrés pour les plus pressés. Pour atteindre rapidement vos objectifs de perte de poids, vous pouvez consommer des complémentaires alimentaires brûleurs de graisses et coupe-faim. Ils permettent de contrôler l'appétit, de réguler la satiété et ainsi sz résister à la tentation pendant les périodes de jeûne.

Les oméga-3, les complexes de vitamines et de minéraux ainsi que les acides aminés sont utiles pour maintenir la balance nutritionnelle, éviter les carences et renforcer l'organisme. Enfin, lorsqu'il existe des interdits alimentaires, les produits de synthèse comme les sucres de substitution, les pâtes et pains sans gluten redonnent littéralement goût à la vie.

Vous trouverez une grande quantité de compléments alimentaires pour accompagner une alimentation diététique dans notre catalogue, n'hésitez pas à consulter la liste de nos produits sains et pratiques pour manger mieux, mincir, prendre de la masse ou faire un rééquilibrage alimentaire !

La nutrition diététique est un mode de vie qu'il est important d'adopter pour une meilleure santé et longévité. Pour des résultats optimaux, elle doit être intégrée progressivement, sans restriction extrême et de façon coordonnée.